Echographie d'une adénopathie cervicale :

 
# LOCALISATION DE L'ADENOPATHIE
 
 

Localisation * La localisation au 1/3 inférieur du cou est plus péjorative

 
# ECHOSTRUCTURE DE L'ADENOPATHIE
 
 

Echogénicité * Tous les ganglions bénins son hypoéchogènes. 90% des ganglions métastatiques sont hyperéchogènes.

 hypoéchogène
 hyperéchogène
 hétérogène

Hile * La présence d ’un hile affirme presque à coup sur le caractère bénin; son absence est en faveur de la malignité sans que l ’on puisse conclure de façon fiable

 avec un hile hyperéchogène
 sans hile visible

Plage liquidienne * La présence d ’une plage liquidienne affirme, pratiquement, la nature maligne du ganglion.

 sans plage liquidienne échodécelable
 avec plage liquidienne

Calcifications * La présence de calcification prouve la nature maligne du ganglion.

 sans calcification
 avec calcifications
 
 
# MESURES DE L'ADENOPATHIE
 

Aspect global * Plus un ganglion se rapproche de la sphère, plus il risque d'être malin.
Plus un ganglion est allongé, plus il y a de chance qu'il soit bénin.

Mesure grand axe en mm * Chez un sujet porteur d ’un néo de la thyroïde, le risque d ’être métastatique est :
- total si > 3.5cm
- x 10 si entre 3 et 3.5cm
- x 2 si entre 2 et 3cm

Mesure petit axe en mm *

Rapport min sur max * Calculer systématiquement le rapport petit diamètre/grand diamètre.
Une "globulisation" supérieure à 0,8 affirme presque l'envahissement cancéreux.
L'allongement inférieur à 0,40 indique, avec une quasi certitude, la bénignité

 
 
# CARTOGRAPHIE DOPPLER DE L'ADENOPATHIE
 

Doppler *

 ne sera pas réaliser lors de cet examen
 est négative
 confirme la simple présence du hile
 retrouve une hypervascularisation anormale
 
 
# CONCLUSION
 

Conclusion *

 

Email * Indiquez votre email avant de recevoir votre compte-rendu

 
* Ces champs sont obligatoires.